Du 26 au 28 septembre prochains, le jeune frigoriste Kévin Guillevic, 20 ans, représentera la France et son ancien lycée Cantau, à l’occasion des Euroskills, la finale européenne des Olympiades des métiers.

 euroskills1euroskills2

Vitrine hors-normes des métiers, ce concours mettra aux prises autour de 36 métiers, 600 compétiteurs venus de l’ensemble de l’Union Européenne, encadrés de 500 experts. Quant au public attendu, il devrait flirter avec les 100 000 visiteurs.

Pur produit du lycée Cantau, Kévin Guillevic, 20 ans, titulaire d’un Bac pro Froid et conditionnement de l’air, a poursuivi ses études par un BTS Fluides énergie domotique (FED) option FCA, avant d’intégrer il y a quelques jours le Graal pour un frigoriste : l’Institutfrançais du froidindustriel et de génie climatique (IFFI) à Paris, une école d’ingénieurs intégrée au Centre national des Arts et Métiers, et prometteuse de brillantes carrières.

euroskills3

En parallèle de son parcours scolaire, Kévin a gravi une à une les marches vers la finale européenne des Euroskills, remportant la finale régionale des Olympiades des métiers en 2016, avant de s’imposer en mars 2017 sur le plan national et à l’issue de 20 heures d’épreuves réparties en deux jours.

Depuis lors, se sont succédées d’innombrables heures de travail chez lui, au sein du lycée Cantau, ou dans le cadre de l’équipe de France des métiers.

Kévin a ainsi participé à l’équivalent des Olympiades des métiers en juin dernier au Québec, et à une série de préparations techniques autant que mentales avec l’équipe de France des métiers.

euroskills4

En juillet dernier, le jeune homme, avec les autres finalistes de l’équipe de France, était reçu au Ministère du travail, chaleureusement encouragé par Muriel Péricaud.

L’heure est maintenant aux ultimes réglages, associés à un nécessaire repos, dans la perspective d’épreuves de très haut vol. Pour l’encourager, ce sont par ailleurs une quarantaine d’élèves de la section énergétique du Lycée Cantau qui feront le voyage vers la capitale hongroise.

Quant à Kévin, quelle que soit l’issue, il sait déjà qu’il vit « une expérience inoubliable dont il se souviendra toute sa vie. »

euroskills5