La chaîne locale TVPI prépare un reportage sur la préparation du finaliste français à la finale européenne des Olympiades des métiers.

 KevinG1

En septembre prochain, Kévin Guillevic, actuellement étudiant en BTS Fluides, énergies, domotique au lycée Cantau, représentera la France à la finale européenne des Olympiades des Métiers (Euroskills) à Budapest.

Aussi, est-ce pour présenter le parcours singulier d'un étudiant qui s'apprête à défier les meilleurs frigoristes d'Europe que la chaîne locale TVPI est venue à sa rencontre au sein du lycée, ce mardi 3 avril. Déjà, en décembre dernier, le directeur de TVPI, Michel Lamarque, était venu présenter à la classe de Seconde Bac pro Froid et climatisation (FCA) ce média au fonctionnement unique au Pays Basque, porté par à peine plus d'une dizaine de collaborateurs.

KevinG2

Ce mardi 3 avril, c'est un autre membre de la chaîne locale qui est venu mettre en lumière l'itinéraire de Kévin.

La préparation est en effet à la hauteur de l'enjeu de ce concours européen, et le jeune homme multiplie séances d'entraînements au sein du lycée ou à son domicile et stages de préparation, organisés par Euroskills et l'équipe de France.

 

Humilité et détermination

Dans un emploi du temps qui ne laisse désormais que des miettes au repos, Kévin prépare également son BTS, lui qui intégrera à l'automne l'IFFI (Institut français du froid industriel), soit une école d'ingénieur à Paris.

Evoquant son parcours scolaire auprès du journaliste, il se rappelle ce temps, désormais bien loin derrière lui, où, à l’issue d’une Seconde générale, il avait dû faire preuve de ténacité pour intégrer la filière bac pro Technicien Froid et Climatisation, et ce contre l’avis de ses enseignants et, à l'époque, de ses parents.

 

Quant au journaliste de TVPI, s’il s’est d’abord attaché à présenter le cadre vaste et verdoyant du lycée Cantau.

KevinG3

Il a ensuite invité enseignants et personnels de direction à dessiner à grands traits la palette des formations proposées au sein de l’établissement, dont les filières du lycée professionnel proposées. Parmi celles-ci, la section Froid et climatisation, porteuse de perspectives et d'emplois et de laquelle est issue le finaliste européen, fut l’objet d’un éclairage particulier.

Tout en humilité autant qu’en détermination, Kévin Guillevic a ensuite tracé devant la caméra, sa préparation de très haut vol, lui qui part dans quelques jours au Québec pour participer à une compétition du même ordre que les Euroskills.

L’objectif final de Kévin ne souffre d’aucune concession: « une médaille ».

Le reportage sera visible sur TVPI à partir de la mi-avril.

 Vendredi 23 et samedi 24 mars prochains, Kenny Soubirou, élève en 1re Bac Pro FCA (Froid et conditionnement d’air) concourra à la finale régionale des Olympiades des métiers, au parc des expositions de Bordeaux-Lac. En jeu, un ticket pour la finale nationale, en 2019 à Caen.

kenny

Les Olympiades des Métiers représentent la plus grande compétition internationale de la jeunesse et de la formation professionnelle. A travers 65 métiers représentés, c’est l’occasion pour les jeunes âgés de moins de 23 ans et issus de différentes voies de formation et de tous les milieux (scolaire et professionnel), de réaliser devant un vaste public, une démonstration technique de haut niveau.

Véritable vitrine des métiers, le concours donne à voir une rare palette de savoir-faire, répartis en divers pôles aussi variés que l’alimentation, l’agriculture, l’automobile, les services (bijouterie, prothésiste dentaire...) les nouvelles technologies (web master, câblage des réseaux très haut débit…), le bâtiment et les travaux publics, ou le pôle industrie, à travers la maintenance nautique ou la catégorie réfrigération technique, au sein de laquelle se présente le jeune lycéen de Cantau.

 kenny2

Ainsi Kenny suivra-t-il peut-être les pas de ces aînés, Damien Deudon, ancien élève du Lycée Cantau, finaliste français aux Olympiades des métiers en 2007 au Japon et désormais expert international au sein de l’organisation, et, plus récemment, Kévin Guillevic, titulaire d’un Bac pro FCA, actuellement étudiant en BTS 2e année Fluides Énergies Domotique (FED) option Froid et conditionnement d’air au lycée Cantau, et qui défendra en septembre prochain à Budapest les couleurs de la France à la finale européenne des Olympiades des métiers.

kenny3

De longues séances de préparation

Avant peut-être d’en arriver là, l’heure est pour l’instant à la préparation de la finale régionale.

 

S’isolant lors de ses séances en atelier, mais sacrifiant aussi son temps libre, le lycéen multiplie ces dernières semaines les heures pour s’entraîner aux épreuves : « En 16 h, réparties sur deux jours d’épreuves, dont une épreuve nocturne, Kenny devra réaliser l’installation complète d’une chambre froide », précise David Poizat, qui, accompagné de Jean-Charles Dérozié, encadre en tant qu’enseignant le jeune homme. « De façon plus technique, il s’agira de parvenir au montage et à la mise en service d’une installation frigorifique, munie d’un régulateur électronique et alimentée au fluide R 134a ».

Si la barre est haute, elle est loin d’être insurmontable pour Kenny, qui profite aussi dans sa préparation d’installations d’éditions passées des Olympiades des métiers, sises au sein même de son atelier à Cantau, afin de réaliser le circuit fluidique qui lui sera demandé lors de l’épreuve.

La Région Nouvelle-Aquitaine le prendra totalement en charge lors des épreuves, et, s’il remporte la finale régionale au sein de sa catégorie, Kenny intégrera l’équipe de France des Olympiades des métiers, avec, à la clé, une préparation technique, physique et mentale de haut vol.

 

A l’approche des échéances finales de l’examen du Baccalauréat professionnel, les élèves de Terminale Bac Pro Froid et Conditionnement d’air (FCA) passent en ce printemps une « attestation d’aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes ».

 tfcaff

Derrière ce jargon d’initiés se joue en fait un précieux sésame pour l’intégration dans le monde professionnel puisqu’obligatoire depuis 2009 pour manipuler des fluides en entreprise, le passage de cette attestation, dont le coût s’élève normalement à 850 euros pour deux jours et demi de formation, permet à des élèves de disposer, gracieusement pour eux, d’un atout non négligeable à faire valoir à leurs futurs employeurs.

Le lycée Cantau fut d’ailleurs en France le 2e établissement de l’Education nationale à faire passer cette attestation dans le cadre du cursus scolaire.

Des épreuves-marathon

Si l’attestation couronne un long apprentissage initié dès la Seconde bac pro, les élèves doivent venir à bout d’une série d’épreuves pour l’obtenir:

ü  Une épreuve théorique d’une heure qui consiste à atteindre au moins 70 % de réponses justes à un questionnaire à choix multiples (QCM) effectué par ordinateur.

ü  Une épreuve pratique de deux heures, organisée autour de la mise en charge d’une installation en fluide, la mise en service et la récupération du fluide, ainsi qu’une opération de brasage sur un tube de cuivre.

ü  Un test écrit, où le candidat doit décrire plusieurs procédures.

La non-obtention de cette attestation rendant l’intégration en entreprise très compromise, l’échec nécessite de repasser l’épreuve en la finançant par des fonds propres, ou à travers un soutien financier de Pôle Emploi ou d’une entreprise.

« C’est le détail qui fera la différence »

Il représentera la France aux prochaines finales européennes des Olympiades des métiers, en septembre 2018 à Budapest, dans la catégorie Réfrigération technique.

 

KevinPREPA

Kévin Guillevic (au centre) en stage de préparation à Bordeaux en février dernier, épaulé par son enseignant Yannick Marty (à gauche), et son coach officiel, Damien Deudon(à droite).

Kévin Guillevic, actuellement étudiant en BTS 2e année Fluides Énergies Domotique (FED) option Froid et conditionnement d’air, poursuit la préparation de ce grand rendez-vous.

La quête du Graal ? Il en devine les contours : «l’essentiel de la tâche à accomplir sera dévoilée en juin, mais je sais déjà que la victoire se jouera dans la rapidité d’exécution, alliée au sens du détail, aux finitions ».

Auprès de Damien Deudon, son coach officiel, ancien élève du Lycée Cantau et lui même finaliste français aux Olympiades des métiers en 2007 au Japon, Kévin poursuit avec sérieux et engagement le marathon de sa préparation : épaulé par son coach, il vient d’ailleurs de réaliser le sujet tombé à la finale internationale des Olympiades des métiers à Sao Paulo en 2015.

« Durant les vacances d’hiver, j’ai également suivi un stage de préparation mentale et physique à Paris, avec les autres finalistes de l’équipe de France. Nous y avons travaillé la résistance physique et mentale à travers une série d’épreuves. Parmi celles-ci, l’une consistait à alterner sur un vélo d’appartement, et ce durant près de trois heures, 1’30 de pédalage en rythme de course et 30 secondes de récupération. L’enjeu : repousser ses limites physiques et mentales », raconte-t-il, confiant avoir d’ailleurs terminé l’exercice dans un état second. « Seul le mental me faisait tenir ».

« Ne pas avoir de regrets »

Ces heures, ces jours, ces mois sont aussi autant de formes de renoncements : « mes cadeaux de Noël ou d’anniversaire sont du matériel de préparation ! », s’amuse-t-il. Kévin profite aussi du soutien logistique du fournisseur de fluides frigorigènes Climalife, qui n’a pas lésiné, gracieusement, sur le matériel,pour aider le finaliste.

C’est également notamment grâce au soutien de ce partenaire, et d’autres entreprises du domaine de l’énergétique qu’une quarantaine d’élèves de Bac pro FCA-ISEC (Froid et Conditionnement de l’air, et Installateur des systèmes énergétiques et climatiques) sera du voyage à Budapest en septembre prochain, pour soutenir leur camarade et découvrir cette vitrine des métiers que sont les Olympiades des métiers.

Quant à Kévin, il doit jongler cette année entre la préparation au concours et son cursus scolaire : « mon objectif est d’abord d’obtenir mon BTS, et mon ticket pour intégrer en septembre prochain l’Institut français du froid industriel (IFFI)à Paris » ajoute-t-il. Préserver sa vie sociale et familiale sera aussi crucial sur la route de la victoire.

La clé du succès réside sans doute dans ce juste équilibre à trouver, en privilégiant, l’affaire de quelques mois, une préparation dont les fruits serviront tant pour la poursuite d’études, que pour un avenir professionnel déjà prometteur.

Celui-ci se dessine déjà pour Kévin : « après mon BTS, et l’école d’ingénieurs à Paris, je rêve de voyager, tout en travaillant par exemple dans le domaine du froid maritime. Mon père, à la tête d’une entreprise de Froid, part à la retraite dans sept ans, de quoi aussi me donner des idées ».

 

 20171009btsfroidaparis2

La joyeuse classe des deuxièmes années de BTS FED FCA (Froid et conditionnement d’air) du lycée CANTAU a pu, grâce à l’aide financière du lycée et à leurs propres efforts (vente de chocolats et gâteaux), financer un séjour à Paris du 4 au 6 octobre 2017.

Le but de ce voyage était tout d’abord pédagogique avec la visite du SIFA : Salon Interprofessionnel du Froid et de ses Applications.

Cette expérience a été pour les étudiants une aventure humaine sans commune mesure. En effet, les liens d’amitié entre les jeunes et leurs professeurs ont été amplement resserrés.

De plus, les étudiants ont pu se projeter en futurs-professionnels du Froid : Sélim témoigne : «On a pu voir l’avenir du métier et les nouvelles technologies». Jimmy renchérit: «Nous avons pu découvrir de nouvelles réglementations et nous créer un réseau». Vincent a particulièrement apprécié l’échange avec les exposants et se targue d’avoir appris un vocabulaire nouveau. Gaëtan a trouvé l’ensemble du dispositif «très impressionnant».

Les temps de loisirs ont également été mis à profit pour explorer la capitale et les deux soirées mémorables ont laissé des souvenirs indéfectibles dans tous les esprits.

En résumé : un séjour chaud au Salon du Froid !

Signés: Les BTS2 Froid (fatigués et ruinés mais ravis)

20171009btsfroidaparis1

Coup de chapeau au jeune Kévin Guillevic, étudiant en BTS Fluides énergies domotique, option Froid et conditionnement de l’air, et représentant de la Nouvelle Aquitaine à la finale des Olympiades des métiers: cette compétition, qui recouvre 60 métiers, se tenait du 9 au 11 mars au Parc des expositions de Bordeaux. Vainqueur de la médaille d'or dans la catégorie "réfrigération technique", Kévin décroche le Graal, après 20 h d'épreuves.

OlympiadesKevin

 

Les 9 et 10 mars prochain, Kevin Guillevic Daubaigna, actuellement en 1ère année de BTS FED Fluides Energies Domotique option B (Froid et Conditionnement de l’Air), et titulaire d’un Bac pro TFCA Technicien du Froid et Conditionnement de l’Air, concourra à la finale nationale des Olympiades des métiers, au parc des expositions de Bordeaux.

Il s’y prépare quasi quotidiennement, répétant le travail du cuivre ou la réalisation d’une chambre froide en deux jours.

Pour le soutenir et découvrir divers champs professionnels, plusieurs classes des sections Bac pro Froid et conditionnement de l’air (FCA), et Installations systèmes énergétiques climatiques (ISEC), seront présentes à Bordeaux à l’occasion de cet évènement.

Découvrez l'interview !

 

 

olympiade2017 1

olympiade2017 2